Entreprise: Acquisition stratégique ou opportuniste

L'acquisition opportuniste ou l’acquisition stratégique

L’exercice de mon métier me permet de rencontrer beaucoup d’acheteurs d’entreprises. À l’occasion, certains acheteurs sont animés par des attentes irréalistes. Ils finissent souvent par faire l'une des choses suivantes :

chess.jpg

-          Modifier leurs attentes

-          Abandonner le projet d’acquérir

-          Continuer la recherche même après plusieurs années d’insuccès

Nous avons tous eu l'occasion d’entendre des histoires "rocambolesques" sur des deals d'affaires "incroyables", à des conditions hors du commun. On finit toujours par se demander : "Comment se fait-il que cela ne m'arrive jamais?" Ma réponse: Peut-être parce que ce n'est jamais "vraiment" arrivé.

Mesurer la valeur réelle d’une entreprise est souvent plus proche de l’art que de la science, un art que bien peu maîtrisent. S’il en était autrement, tous les courtiers ne feraient que des profits en bourse.

En acquisition d’entreprise, mon expérience m’a démontré qu’être opportuniste c’est bien, mais être stratégique, c’est mieux.

 

baisse-ventes.jpg

L'acquéreur opportuniste:

Les meilleurs opportunistes ont des moyens financiers. Ils attendent la « bonne affaire ».  Le but est d’obtenir beaucoup et de ne pas payer cher. C’est plus vite écrit que fait.

Il faut comprendre que lorsqu’on commence à parler de plusieurs centaines de milliers voire millions de dollars, les gens sont mieux informés, mieux entourés. C’est plus difficile de trouver une véritable aubaine. Quand la fameuse opportunité se présente, et bien, c’est souvent à la vérification diligente que les choses se gâtent. On comprend finalement pourquoi ce n’était pas cher.

L'acquéreur stratégique:

L'acquéreur stratégique a un plan. La valorisation de l’acquisition est dans son plan. Il garde ce plan secret. Il recherche des cibles qui possèdent des qualités bien précises. La valeur de l’acquisition ne repose pas uniquement sur le prix payé mais surtout sur le plan qu’il déploie. L'acquisition lui permet d'accélérer son plan.

Lequel est le plus rentable:

En tant qu'acheteur, notre attention est souvent attirée par les avantages pécuniers à court terme. Il est plus facile d'être opportuniste. J'ai régulièrement vu des acquéreurs se détourner de leur stratégie pour faire une acquisition opportuniste, souvent à leur plus grand regret.

Le stratégique qui se concentre sur son plan a souvent de meilleurs résultats car sa transaction crée de la valeur dans son entreprise. C'est plus difficile d'être stratégique, car tout repose sur l'hypothèse que le plan fonctionnera. 

Au final, l'idéal, c'est d'avoir un juste équilibre entre les deux. Avoir un bon plan et être prêt à saisir l'opportunité quand elle se présente.

Faire équipe avec Galion Finance lors de transactions d’entreprises améliore grandement vos chances de succès.